Clôture WOMAAF 2018: Un Trophée D’hommage Decerné Au President Du Faso, Roch Kaboré Et À D’autres Personnalités

L’édition 2018 de WOMAAF entamée le jeudi 8 novembre dernier s’est clôturée ce samedi sur une note de satisfaction dans l’ensemble, selon la promotrice, Elise Dintchen Coucke, et les partenaires techniques et financiers.

La Nuit d’hommage et de clôture de WOMAAF le week-end a vu la présence de plusieurs invités de marque. L’événement se tenait sous le très Haut Patronage de S.E.M. Roch Marc Christian KABORE, Président du FASO, La Présidence de M. Abdoul Karim SANGO, Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du BURKINA FASO, le Parrainage de S.E.M. Farhat BOUAZZA, Ambassadeur du MAROC au BURKINA FASO ; avec le soutien de Madame la Ministre de la femme de la famille et de la solidarité Nationale. Au cours de celle-ci, un trophée d’hommage a été decerné au President du Faso, Roch Kaboré. L’ambassadeur du Royaume du Maroc et Mohamed AKOUN , grand peintre et photographe marocain reçoivent chacun également un trophée. Sans oublier des remise d’attestations…


Dans son discours, la promotrice, Elise Dintchen Coucke, a tenu à remercier les plus hautes autorités du pays, l’ensemble des participants et tous ceux qui contribuent.
Dans son mot, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Burkina Faso a noté le fait qu’une couche vient de s’ajouter dans les relations entre les deux pays, avant d’ajouter ceci. « je suis ravis de voir qu’il y a des gens qui s’impliquent dans le rapprochement culturel entre pays, et je tiens à les féliciter », dit-il.


Quant à la représentante de Madame le ministre de la femme de la famille et de la solidarité Nationale, a dans son discours indiquer que: la culture prise sur tous ses angles constitue un domaine incontournable dans la vie socio-économique d’un pays. Alors le WOMAAF est un événement important dans  » notre pays ».
urnir un moyen permettant de mettre en valeur le riche patrimoine culturel des pays d’Afrique et contribuer à renforcer leur rayonnement international. Valoriser les savoirs être et les savoirs faire des artistes et artisans d’Afrique en leur offrant notamment une plateforme de promotion contribuant à leur permettre de mieux vivre de leurs œuvres . Promouvoir le métissage musical et artistique entre les artistes des pays de l’Afrique sub-saharienne et du Maroc et favoriser ainsi l’émergence de nouvelles créations et de nouveaux talents. Contribuer a l’ouverture des populations du Maroc et du monde aux richesses culturelles et artistiques de l’Afrique subsaharienne. Montrer et valoriser aux yeux du monde au travers des médias et de la participation des festivaliers et touristes une Afrique fière, positive, digne, riche, diverse et métissée.
Rendez-vous est pris pour la 4ème édition WOMAAF.

Kader Zapre.

SOURCE : https://infosculturedufaso.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *