Histoire du Womaaf

L'accomplissement d'un rêve

L’idée du WOMAAF, (World Music And African Art Festival), est ancrée en sa Présidente Fondatrice, Madame Élise Dintchen-Coucke, depuis sa jeunesse au Cameroun dans la capitale économique du Cameroun (Douala) ou par amour pour les arts elle fréquentait les ateliers des peintres, sculpteurs et artisans de la ville et les encourageait moralement et matériellement en mettant en valeur leurs créations. Son métier de journaliste compte pour beaucoup dans sa passion pour la musique car elle passait plus de temps qu’il ne fallait à la discothèque de la station de radiodiffusion nationale, pour choisir les chansons et éléments sonores de ses émissions, et aussi pour écouter tous les nombreux CD des chansons africaines et musiques du monde. Elle a pu ainsi parcourir la planète en musique et chansons pendant ses années de journaliste à la Radio Télévision Nationale du Cameroun « CRTV », rêvant de créer un jour un festival international pour apporter sa contribution à la promotion et au rayonnement de la musique, des arts et des cultures d’Afrique dans le monde. Le temps de concrétiser cette mission et ce rêve est arrivé en 2016 à Tanger au Maroc, où le WOMAAF «World Music & African Art Festival » (Festival International des Arts et Musiques d’Afrique en Français), est né de sa détermination et de sa persévérance et ce en transcendant les embûches mises sur la route de toute oeuvre noble naissante destinée à devenir grande. Le Burkina Faso fût le pays à l’Honneur de cette première édition du Festival WOMAAF en octobre 2016 qui regroupa à Tanger dans une ambiance extraordinaire des artistes de grand talents venus de plus de 10 pays d’Afrique et du Maroc pour éblouir le public de Tanger et les touristes qui communièrent et dansèrent dans la joie du partage et de la communion des cultures. La deuxième édition du festival WOMAAF prévue à Tanger du 28 au 30 septembre 2017 vient de recevoir en Mai 2017 l’immense honneur d’être placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste. Des artistes de plusieurs pays d’Afrique sub-saharienne, de l’Afro-Monde et du Maroc sont attendus pour la deuxième édition du festival WOMAAF dans la belle ville culturelle et artistique de Tanger au Maroc, organisée par la Fondation Dintchen-Coucke pour la promotion des Arts, Cultures et Musiques d’Afrique, L’objectif principal est de promouvoir les artistes de l’Afrique sub-saharienne, une Afrique fière, digne et positive, ainsi que le métissage musical et artistique entre les artistes de l’Afrique sub-saharienne et ceux du Maroc. Le choix du Maroc ne doit rien au hasard. Il s’agit d’un pays modèle et leader du continent africain, riche de sa diversité culturelle, précurseur du développement de relations mutuellement bénéfiques entre les pays du continent africain, tant aux yeux du monde que des pays et populations de l’Afrique sub-saharienne en particulier. Le choix de la magnifique ville de Tanger est aussi stratégique ; Cité mythique, trait d’union par excellence entre le continent Africain et l’Europe, Tanger est un carrefour idéal des cultures du monde. La ville de Tanger au Maroc est donc le berceau du festival WOMAAF. La vision de la fondatrice est d’organiser aussi suite à l’édition 2017, s’il plaît à Dieu, des éditions du Festival WOMAAF dans des pays d’Afrique sub-saharienne.

« Avec WOMAAF, renforçons fièrement l’esprit du Tanger International avec nos pays frères d’Afrique dans le partage, la tolérance, la dignité, l’excellence et la joie du vivre ensemble ! Elise Dintchen-Coucke, Présidente Fondatrice du Festival WOMAAF de Tanger »

Justification du choix de Tanger au Maroc :
Le choix de Tanger au Maroc est stratégique. Il s’agit en effet d’une ville touristique emblématique, carrefour des arts, des cultures et des migrations. Tanger est la ville du continent africain la plus proche de l’Europe, où le Roi du Maroc, ardent soutien de l’Afrique et du développement de relations sud-sud mutuellement bénéfiques, y séjourne une partie significative de l’année.

OBJECTIFS DU FESTIVAL

Le festival WOMAAF de Tanger, initié par la Fondation Marocaine Dintchen-Coucke pour la Promotion des Arts, Cultures et Musiques d’Afrique a pour objectifs de :

Fournir un moyen permettant de mettre en valeur le riche patrimoine culturel des pays d’Afrique et contribuer à renforcer leur rayonnement international

Valoriser les savoirs être et les savoirs faire des artistes et artisans d’Afrique en leur offrant notamment une plateforme de promotion contribuant à leur permettre de mieux vivre de leurs œuvres

Promouvoir le métissage musical et artistique entre les artistes de l’Afrique sub-saharienne et ceux du Maroc et favoriser l’émergence de nouveaux talents

Contribuer à l’ouverture des populations de Tanger et du Maroc et du monde aux richesses culturelles et artistiques de l’Afrique subsaharienne. Montrer et valoriser aux yeux du monde au travers les médias et la participation des festivaliers et touristes une Afrique fière, positive, digne, riche, diverse et métissée.

ACTIVITÉS

DES CONCERTS DE MUSIQUE:

Plusieurs artistes d’Afrique et du Monde font chaque année partie de la programmation officielle du Festival International des Musiques du Monde et des Arts d’Afrique (WOMAAF DE TANGER). Les disciplines artistiques mise en valeur sont : la musique, les danses.

 

DES CONFÉRENCES THÉMATIQUES DE HAUT NIVEAU :

Celles-ci portent sur des sujets relatifs à la musique, l’art et la culture d’Afrique.  Plusieurs conférenciers de haut niveau sont invités chaque année pour animer des conférences dans le cadre du festival WOMAAF DE TANGER.

 

DES RÉSIDENCES DE CRÉATIVITÉS ARTISTIQUE :

ces résidences sont organisées au profit des artistes d’Afrique subsaharienne et du Maroc. Pendant ces résidences, ils consacreront aussi du temps pour coacher des artistes marocains en herbe. Leurs œuvres seront mises en valeur dans le cadre des expositions et lors du festival. Des ateliers artistiques sur la musique, les arts, la bande dessinée et la culture d’Afrique destinés aux enfants et aux adultes sont prévus lors du festival.

 

EXPOSITION D’ŒUVRES D’ARTS COMTEMPORAIN ET MUSICAL : 

L’exposition est initiée au profit des artistes plasticiens et les artistes chanteurs de la programmation officielle du WOMAAF DE TANGER du Maroc et des pays d’Afrique sub-saharienne. Ceux-ci exposeront des tableaux d’arts contemporains et traditionnels ainsi que des œuvres musicales.

 

GASTRONOMIE AFRICAINE : 

Des dégustations de mets africains traditionnels d’Afrique sub-saharienne et du Maroc sont prévus en favorisant l’émergence de créations innovantes de fusions des différentes régions de l’Afrique et du Maroc.